Image Image Image 01 Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Kiné - Massage - Ostéo Cellu M6 - Coaching

Haut de la page

Haut

Bruno BERNARD - François EURAN - Philippe KIEFFER

Masseurs Kinésithérapeutes à Montpellier Croix d'Argent - Ovalie

Kinésithérapie - Rééducation Fonctionnelle - Kiné du Sport
Massages de Bien-être et Relaxants au Centre de Kiné ou à Domicile
Cellu M6 de LPG - Lipomassage Anticellulite - Endermolift Antirides et Anti-âge
Coaching Sportif et Minceur, Remise en Forme, Coach Personnel
Médecine Traditionnelle Chinoise - Qi Gong - Relaxation
Ostéopathie avec Arnaud ADRIAN, Ostéopathe Diplômé

Electrostimulation

 Rééducation de la luxation de l’épaule ou luxation scapulo-humérale

Le Cabinet prend un seul patient par demi-heure pour une meilleure qualité des soins. Les séances avec prescription médicale sont remboursées par la sécurité sociale et les mutuelles. 

L’Omoplate est le nom usuel de la Scapula (nom en anatomie latine).

Ce Protocole a été réalisé en collaboration avec :
Matthieu CESAR
Chirurgien Orthopédiste
Ancien Chef de Clinique du CHU Lapeyronie de Montpellier.

Pour connaître la chirurgie de l’instabilité de l’épaule : cliquez ici

  

Ce protocole est une base de travail pour la rééducation. Les grandes lignes du traitement  sont adaptées à chaque patient en fonction de l’évolution de la guérison.
Les délais de rééducation sont très variables et dépendent de la gravité des lésions musculaires, tendineuses, ligamentaires, du type de luxation, de la durée d’immobilisation, des possibles complications…

 

Définition de la Luxation de l’épaule

La Luxation scapulo-humérale est la plus répandue des luxations de l’épaule. C’est un « déboîtement » ou perte de contact de la tête de l’Humérus avec la cavité de l’Omoplate (ou Scapula).

Le traumatisme de la luxation est le plus souvent direct :

  • Chute sur la main, le bras tendu
  • Chez le sportif, notamment le hanbdballeur, le volleyeur, le judoka…

Des personnes (surtout des jeunes et des sportifs) présentent une laxité tendino-ligamentaire  chronique qui entraînent des sub-luxations (luxations partielles) qui se réduisent seules. Ces sub-luxations peuvent devenir régulières, on parle alors de luxations récidivantes et d’épaule instable.

La réduction de la luxation est généralement non-chirurgicale. L’opération chirurgicale est réservée aux cas les plus graves et aux luxations récidivantes avec laxité, déséquilibres musculo-tendineux ou malformation congénitale.

Dans tous les cas une immobilisation est systématique. Elle s’effectue avec une écharpe ou attelle coude au corps. La durée de l’immobilisation est fonction de la gravité et des antécédents.

 

 

Phase 1 : Rééducation durant l’immobilisation


Immobilisation coude au corps :
Durant cette période, le coude doit toujours rester au corps pour permettre la cicatrisation tendineuse. L’immobilisation par attelle peut être levée dans la journée pour des phases de repos, des activités quotidiennes (manger, lire…), mais elle doit être remise la nuit ou lors des sorties pour éviter tout choc intempestif sur l’épaule.

Récupération d’une articulation « souple » :

    • Massage de l’épaule et de l’Omoplate : Il permet de « chauffer » l’articulation avant la rééducation et il se pratique aussi en fin de séance. Il décontracte aussi les muscles de la nuque, de l’épaule et du bras.
  • Travail pendulaire : C’est laisser le bras ballant avec un poids de 1,5 Kg et effectuer des petits cercles pour décoapter l’articulation.                                          
  • Les mobilisations passives manuelles : Le Kiné effectue les mobilisations de l’épaule, le patient ne fait aucun mouvement lui-même. Cette technique permet de gagner en amplitude.
  • Les mobilisations actives : au niveau du coude, du poignet et des doigts pour éviter l’ankylose.

Cryothérapie et électrothérapie :
La cryothérapie a un effet anti-inflammatoire et un effet antalgique. L’électrothérapie permet de diminuer les douleurs grâce a un programme antalgique.


Phase 2 : Rééducation après immobilisation


La récupération des mobilités passives se poursuit jusqu’à ce qu’elle soit complète pour pouvoir débuter le travail actif aidé.

Massage de l’épaule, travail pendulaire,cryothérapie, électrothérapie:
Idem à la phase 1

Les mobilisations : passives puis actives aidées :
Elles sont passives au début puis actives aidées et enfin actives (délais variables). Le travail musculaire est progressif et concerne les muscles fixateurs de l’Omoplate, les muscles de l’épaule et du bras, ce qui permet un travail dans tous les plans.

 

Phase 3 : Récupération et Réadaptation 

Poursuite des exercices précédents de mobilisation active et de musculation.
Rééducation globale et proprioception de l’épaule.

Hygiène de vie :  Prise de conscience des mouvements dangereux pour l’épaule.

 

Informations Complémentaires

La rééducation de la luxation de l’épaule est pratiquée par les Masseurs Kinésithérapeutes du Centre de Kiné à Montpellier.

Renseignements complémentaires par téléphone au 04 67 17 26 33.

 

Adresse : Centre de Kiné, 6 Rue des Bougainvilliers, Rés. le Capitole,  MONTPELLIER

Plan d’accès et Adresse du Centre de Kiné à Montpellier : Cliquez ici

 

Cet acte est remboursé par le Régime Obligatoire de la Sécurité Sociale et par le Régime Complémentaire des Mutuelles avec une prescription médicale. Le Centre de Kiné à Montpellier pratique le tiers-payant avec les caisses de Sécurité Sociale et des Mutuelles partenaires. Les honoraires pratiqués sont les honoraires conventionnels fixés par l’Assurance Maladie.

Rééducation de l’entorse de genou 

Le Cabinet prend un seul patient par demi-heure pour une meilleure qualité des soins. Les séances avec prescription médicale sont remboursées par la sécurité sociale et les mutuelles.

Rééducation de l’Entorse bénigne / grave du Genou

Ce Protocole a été réalisé en collaboration avec :
Matthieu CESAR
Chirurgien Orthopédiste
Ancien Chef de Clinique du CHU Lapeyronie de Montpellier

Ce protocole est une base de travail pour la rééducation, il est bien sûr adapté à chaque patient en fonction de l’évolution de la guérison.
Les grandes lignes du traitement et les délais sont donnés à titre indicatif.

 

 

Mécanisme de l’entorse du genou

L’entorse du genou est provoquée par un mouvement forcé. De la gravité du traumatisme dépendra l’étendue des lésions. La notion de craquement évoque une entorse grave.

Un simple choc entraînera en général une lésion du LLI (Ligament Latéral Interne), on parle alors d’entorse bénigne. L’entorse grave se caractérise par des contraintes excessives qui provoquent une association de 3 lésions nommée la Triade d’O'Donoghue : Rupture du LCA (Ligament Croisé Antérieur), une rupture du LLI (Ligament Latéral Interne) et une désinsertion du ménisque interne.

Le Ligament Croisé Postérieur (LCP) et le le Ligament Latéral Externe (LLE) sont moins atteints que le Ligament Croisé Antérieur (LCA) et le Ligament Latéral Interne (LLI).

En résumé :

  • Entorse bénigne du LLI : Syndrome douloureux sans laxité ligamentaire
  • Entorse grave isolée du LLI : Syndrome douloureux et laxité ligamentaire
  • Entorse grave du genou : Syndrome douloureux avec atteinte du LLI, du LCA et éventuellement du ménisque.

 

Traitements de l’entorse du genou

Le traitement de l’entorse du genou sera fonction de la gravité :

  • Entorse bénigne du LLI : Immobilisation d’une dizaine de jours et rééducation
  • Entorse grave isolée du LLI : Immobilisation (parfois plâtrée) 4-6 semaines et rééducation
  • Entorse grave du genou : Cette entorse est généralement traitée chirurgicalement surtout pour les sujets jeunes et sportifs. La rééducation s’apparente à la rééducation du Ligament Croisé Antérieur (LCA), Voir ici la Rééducation du LCA

 

Rééducation de l’Entorse du Genou

 Phase 1 : Rééducation durant l’immobilisation

  • Cryothérapie pour lutter contre l’inflammation, l’oedème et la douleur
  • Electrothérapie antalgique pour lutter contre la douleur
  • Massage circulatoire du membre inférieur
  • Drainage Lymphatique Manuel et Pressothérapie pour drainer l’oedème
  • Travail musculaire avec contraction statique des muscles Quadriceps et Ischio-Jambiers pour lutter contre l’amyotrophie
  • Electrostimulation pour lutter contre l’amyotrophie
  • Mobilisation passive de la rotule et mobilisation active du pied pour lutter contre l’ankylose
  • Déambulation avec les cannes anglaises

Phase 2 : Rééducation après immobilisation

  • Les délais varient selon la gravité de l’entorse du genou
  • La rééducation identique à celle de la phase 1 se poursuit
  • Ultra-sons pour diminuer les douleurs, pour lutter contre l’inflammation et pour favoriser la cicatrisation ligamentaire
  • Travail actif dynamique des muscles Fessiers et Triceps Sural (mollet) pour le renforcement musculaire
  • Mobilisation passive puis activo-passive du genou pour récupérer les amplitudes articulaires
  • Rééducation à la Marche avec appui progressif
  • Travail musculaire progressif des muscles Quadriceps et Ischio-Jambiers : Travail contre-résistance, pouliethérapie, velo, presse, et stepper en fin de rééducation. Voir le Renforcement Musculaire 
 

 

  • Proprioception sur les plateaux instables

 

Informations Complémentaires

La rééducation de l’Entorse du Genou est pratiquée par les Masseurs Kinésithérapeutes du Centre de Kiné à Montpellier.

Renseignements complémentaires par téléphone au 04 67 17 26 33.

 

Adresse : Centre de Kiné, 6 Rue des Bougainvilliers, Rés. le Capitole,  MONTPELLIER

Plan d’accès et Adresse du Centre de Kiné à Montpellier : Cliquez ici

 

Cet acte est remboursé par le Régime Obligatoire de la Sécurité Sociale et par le Régime Complémentaire des Mutuelles avec une prescription médicale. Le Centre de Kiné à Montpellier pratique le tiers-payant avec les caisses de Sécurité Sociale et des Mutuelles partenaires. Les honoraires pratiqués sont les honoraires conventionnels fixés par l’Assurance Maladie.

La Récupération du Sportif

Après un effort physique, une fatigue musculaire s’installe. Celle-ci peut se caractériser par des douleurs, des courbatures, des oedèmes, des déséquilibres physiologiques du muscle (accumulations de toxines, dégradation des fibres musculaires).

La récupération est la période durant laquelle les systèmes sollicités durant l’effort se restructurent. Cette période peut être plus ou moins longue, mais elle permettra de repratiquer le sport dans de bonnes conditions (performance et santé).

 

 

Les buts de la Récupération du Sportif :
  • Retrouver l’équilibre de l’organisme
  • Récupérer la performance
  • Gérer le temps de récupération pour améliorer le temps de travail

 

 

Les Moyens de la Récupération du Sportif :
  • La diététique et l’hygiène de vie
  • Les étirements / stretching
  • Le Massage du Sportif
  • Le Drainage Lymphatique Manuel (DLM) et la Pressothérapie
  • L’électrothérapie
  • La Relaxation – Qi Gong

 

 

Descriptifs des moyens de la Récupération du Sportif :

La diététique et l’hygiène de vie :
Une alimentation adaptée aux efforts, une bonne hydratation et une hygiène de vie permettent une meilleure récupération. En qualité de professionnel de santé, votre Masseur Kinésithérapeute vous conseille.

Les étirements / stretching :
L’allongement des fibres musculaires va entraîner une souplesse du muscle et développer l’amplitude articulaire.
Après un effort musculaire, il est nécessaire de récupérer l’extensibilité du muscle et de lutter contre la douleur et la raideur.
Un muscle étiré permet un meilleur développement de sa puissance musculaire.
Les étirements / stretching activent la circulation sanguine et éliminent les toxines (déchets métaboliques).
Voir les étirements

Le Massage du sportif :
Le Massage du sportif est préventif et thérapeutique.
Les techniques du Massage du Sportif sont les pressions glissées, les pétrissages profonds, les frictions et les percussions.
Le Massage du Sportif a des effets réparateurs et récupérateurs, car il entraîne une détente musculaire, une relaxation générale avec moins de fatigue, une amélioration de la tonicité musculaire, une diminution des courbatures et l’évacuation des toxines.

Le Drainage Lymphatique Manuel et la Pressothérapie :
Le Drainage Lymphatique Manuel suivi de la Pressothérapie entraînent une meilleure circulation sanguine et lymphatique. Ils permettent également l’élimination des déchets métaboliques (toxines) engendrés par l’effort musculaire.

L’électrothérapie :
Le programme « décrassage » permet d’éliminer plus rapidement la fatigue musculaire et de retrouver plus vite de bonnes sensations musculaires.
Les effets sont antalgiques et énergisants.

Relaxation – Qi Gong :
La pratique du Qi Gong favorise la décontraction générale de l’organisme et procure un apaisement.
Les blocages du corps vont se dissiper et les tensions vont diminuer. Les énergies correctes vont ainsi mieux circuler.

 

Informations Complémentaires

La Récupération du Sportif est pratiquée par les Masseurs Kinésithérapeutes du Centre de Kiné à Montpellier.

Renseignements complémentaires par téléphone au 04 67 17 26 33.


Adresse : Centre de Kiné, 6 Rue des Bougainvilliers, Rés. le Capitole,  MONTPELLIER

Plan d’accès et Adresse du Centre de Kiné à Montpellier : Cliquez ici

 

Les actes de Kinésithérapie sont remboursés par le Régime Obligatoire de la Sécurité Sociale et par le Régime Complémentaire des Mutuelles avec une prescription médicale. Le Centre de Kiné à Montpellier pratique le tiers-payant avec les caisses de Sécurité Sociale et des Mutuelles partenaires. Les honoraires pratiqués sont les honoraires conventionnels fixés par l’Assurance Maladie.

Le Renforcement Musculaire 

Le Cabinet prend un seul patient par demi-heure pour une meilleure qualité des soins. Les séances avec prescription médicale sont remboursées par la sécurité sociale et les mutuelles.


Les objectifs du renforcement musculaire :

Entretenir ou récupérer la force et la trophicité musculaire.
Obtenir la force musculaire maximale (sportif).

 

 

Les effets du renforcement musculaire :

Augmentation de la force et du volume musculaire.
Modification du muscle selon que l’on travaille en endurance ou en force.

 

 

Les différents modes du renforcement musculaire :

Les mouvements contre-résistance du Kiné : Cette technique est la « mobilisation active » (voir les mobilisations actives). Le Kiné demande la production d’un mouvement au patient et il applique une résistance pour faire travailler un muscle ou un groupe musculaire. Cette technique est généralement utilisée en début de rééducation ou lorsque le muscle est « faible » (suite post-opératoire).

Les appareils de musculation (force, intensité, durée sont réglables) :
Le Vélo : Il permet de travailler les membres inférieurs en chaîne fermée de façon globale. Il s’utilise en « cardio » pour augmenter l’endurance et s’utilise en puissance pour augmenter la force.

Le Stepper : Il permet le travail des mollets, des cuisses, des fessiers et un peu des abdominaux. Il est utilisé en « cardio » pour augmenter l’endurance.

La Presse : Elle permet le travail du Quadriceps, des Ischio-Jambiers, des fessiers, des mollets mais aussi un peu des abdominaux et des muscles lombaires, car le patient est assis sur une chaise ergonomique. Cette machine permet une bonne récupération de la force musculaire.

Le Quadristand : Il permet de travailler exclusivement le Quadriceps en chaîne ouverte. Il est strictement interdit d’utilisation pour la rééducation des genoux après ligamentoplastie.

La station de musculation des bras/épaules et dos/poitrine Elle permet le travail en charge guidée de 5 à 80 kilos. Les mouvements possibles sont la station papillon (butterfly), le développé-assis (muscles pectoral-deltoïde), le travail des bras (muscle triceps) et des muscles dorsaux-fixateurs de l’Omoplate.

Le renforcement musculaire avec les sangles : Il permet de travailler tous les muscles du corps grâce à un système d’entraînement par suspension. Son principe de travail dynamique entraîne une amélioration des performances et de la force musculaire, car il associe l’effort lié à la suspension du poids du corps et la résistance de sangles attachées a un point haut. L’utilisation des sangles est plutôt destinée aux sportifs ou aux personnes souhaitant fortifier leur corps ou affiner leur taille.

L’électrostimulation : L’utilisation de l’électrostimulation est indiquée lorsque le mouvement est impossible ou interdit (exemple: suite post-opératoire après ligamentoplastie du genou). Elle permet d’éviter la fonte musculaire ou amyotrophie. L’électrostimulation est donc utilisée de manière préventive pour garder un maximum de trophicité et de force musculaire.

La Pouliethérapie : Le poids permet de travailler un muscle ou un groupe musculaire déterminé. L’utilisation de poulies, de cordes et de l’application des poids permet de régler la force demandée et permet une progression. L’un des avantages principaux du travail en pouliethérapie est la régularité de la force fournie et la détermination de l’angle de travail (exemple : l’angle maximal autorisé après opération du genou). Cette technique est utilisée pour les prothèses de genou, les prothèses de hanche et pour débuter la rééducation post-opératoire de la ligamentoplastie du genou.

 

 

 

Informations Complémentaires

La Renforcement Musculaire dans le cadre d’une rééducation est pratiquée par les Masseurs Kinésithérapeutes du Centre de Kiné à Montpellier.

Renseignements complémentaires par téléphone au 04 67 17 26 33.

 

Adresse : Centre de Kiné, 6 Rue des Bougainvilliers, Rés. le Capitole,  MONTPELLIER

Plan d’accès et Adresse du Centre de Kiné à Montpellier : Cliquez ici

 

Les actes de Kinésithérapie sont remboursés par le Régime Obligatoire de la Sécurité Sociale et par le Régime Complémentaire des Mutuelles avec une prescription médicale. Le Centre de Kiné à Montpellier pratique le tiers-payant avec les caisses de Sécurité Sociale et des Mutuelles partenaires. Les honoraires pratiqués sont les honoraires conventionnels fixés par l’Assurance Maladie.

Physiothérapie : l’électrothérapie

Le Cabinet prend un seul patient par demi-heure pour une meilleure qualité des soins. Les séances avec prescription médicale sont remboursées par la sécurité sociale et les mutuelles.

 

 

Les indications de l’électrothérapie :

La stimulation musculaire : l’électrostimulation permet de remplacer la contraction musculaire naturelle. Elle évite la fonte musculaire quand le patient n’a pas la possibilité de travailler naturellement les muscles. Elle permet aussi de renforcer spécifiquement un muscle déterminé.
La diminution des douleurs, effet antalgique : la stimulation électrique permet d’agir sur les récepteurs à la douleur (nocicepteur) et de diminuer leur action. Elle peut agir aussi pour fabriquer et libérer des endorphines qui  sont des substances naturelles contre la douleur.
La récupération sportive : l’électrostimulation engendre une alternance de contraction / décontraction musculaire qui permet de drainer les muscles pour éliminer les toxines.

 

 

Les contre-indications de l’électrothérapie :
  • Lésions cutanées, problèmes dermatologiques, cicatrices
  • Pacemaker
  • Troubles de la sensibilité
  • Métastases
  • Grossesse

 

 

Fonctionnement de l’appareil :

Le type de courant, la fréquence, l’intensité sont déterminés en fonction du but recherché.
La durée moyenne d’utilisation est de 20 minutes.

 

 

 

Informations Complémentaires

La Physiothérapie est pratiquée par les Masseurs Kinésithérapeutes du Centre de Kiné à Montpellier.

Renseignements complémentaires par téléphone au 04 67 17 26 33.

 

Adresse : Centre de Kiné, 6 Rue des Bougainvilliers, Rés. le Capitole,  MONTPELLIER

Plan d’accès et Adresse du Centre de Kiné à Montpellier : Cliquez ici

 

Les actes de Kinésithérapie sont remboursés par le Régime Obligatoire de la Sécurité Sociale et par le Régime Complémentaire des Mutuelles avec une prescription médicale. Le Centre de Kiné à Montpellier pratique le tiers-payant avec les caisses de Sécurité Sociale et des Mutuelles partenaires. Les honoraires pratiqués sont les honoraires conventionnels fixés par l’Assurance Maladie.

                       Rééducation du                        Ligament Croisé Antérieur (LCA)          du Genou 

Le Cabinet prend un seul patient par demi-heure pour une meilleure qualité des soins. Les séances avec prescription médicale sont remboursées par la sécurité sociale et les mutuelles.

 

Rééducation après rupture et ligamentoplastie du Ligament Croisé Antérieur (LCA) du genou.

 

Ce Protocole a été réalisé en collaboration avec :
Matthieu CESAR
Chirurgien Orthopédiste
Ancien Chef de Clinique du CHU Lapeyronie de Montpellier

Pour connaître l’anatomie et le mode opératoire de cette opération : cliquez ici

Ce protocole est une base de travail pour la rééducation, il est bien sûr adapté à chaque patient en fonction de l’évolution de la guérison.
Les grandes lignes du traitement et les délais sont donnés à titre indicatif.

Le travail en chaîne ouverte contre-résistance (quadristand) est interdit.

 

 

Phase 1 de J1 à J21 : Phase post-opératoire  et cicatrisation

Objectifs :

    • Obtenir une première cicatrisation
    • Lever la sidération du muscle Quadriceps et verrouillage actif du genou
    • Obtenir une mobilité de 60° de Flexion et une Extension nulle (jambe droite et lutte contre le flexum)
    • Limiter et drainer l’oedème
  • Diminuer la douleur
  • Début de la marche

Moyens :

    • Mobilisation de la Rotule et mobilisation passive douce du genou dans des amplitudes de 0 – 60°
    • Travail des 4 faces du genou ; Travail du muscle Quadriceps pour lever la sidération ; Utilisation de l’électrostimulation pour éviter l’amyotrophie ou la fonte musculaire ; Travail des muscles Ischio-Jambiers
  • Drainage Lymphatique Manuel, Pressothérapie
  • Cryothérapie et électrothérapie antalgiques
  • Déambulation avec cannes et attelle

 

 

 

Phase 2 de J21 à J45 : Phase secondaire post-opératoire

Objectifs :

  • Récupération progressive des amplitudes articulaires
  • Sevrage progressif des cannes et de l’attelle
  • Genou indolore et non-inflammatoire
  • Libération des adhérences et des cicatrices

Moyens :
Idem que la Phase 1

  • Mobilisation passive du genou pour obtenir une Flexion de 120° à J45
  • Renforcement musculaire en chaîne fermée : Vélo, Presse sous conditions
  • Travail des cicatrices et des adhérences avec des massages cicatriciels et le Cellu M6 de LPG

 

 

Phase 3 de J45 à J90 : Phase de consolidation

Objectifs :

  • Récupération fonctionnelle du genou
  • Renforcement musculaire
  • Début de la proprioception

Moyens :

    • Idem que les Phases 1 et 2
    • Récupération des amplitudes articulaires et étirements
  • Travail en co-contraction des muscles Quadriceps/Ischio-Jambiers : Vélo, Presse, Stepper
  • Travail avec des plateaux instables pour la proprioception

 

 

De 3 à 6 mois : Reprise des activités

Moyens :

  • Travail des différents groupes musculaires
  • Début du footing, puis avec des accélérations et avec des changements de direction
  • Natation (sauf brasse)

 

Au delà du 6e mois :

Du 6e au 8e mois, reprise des gestes sportifs, et reprise du sport à partir du 8e mois (délai à titre indicatif et variable selon le sport)

 

 

 

Informations Complémentaires

La rééducation des ligaments croisés du genou est pratiquée par les Masseurs Kinésithérapeutes du Centre de Kiné à Montpellier.

Renseignements complémentaires par téléphone au 04 67 17 26 33.

 

Adresse : Centre de Kiné, 6 Rue des Bougainvilliers, Rés. le Capitole,  MONTPELLIER

Plan d’accès et Adresse du Centre de Kiné à Montpellier : Cliquez ici

 

Cet acte est remboursé par le Régime Obligatoire de la Sécurité Sociale et par le Régime Complémentaire des Mutuelles avec une prescription médicale. Le Centre de Kiné à Montpellier pratique le tiers-payant avec les caisses de Sécurité Sociale et des Mutuelles partenaires. Les honoraires pratiqués sont les honoraires conventionnels fixés par l’Assurance Maladie.

Rééducation de l’entorse de cheville 

Le Cabinet prend un seul patient par demi-heure pour une meilleure qualité des soins. Les séances avec prescription médicale sont remboursées par la sécurité sociale et les mutuelles.

 

Rééducation de la cheville après une entorse avec traumatisme du Ligament Latéral Externe (LLE). L’entorse du Ligament Latéral Interne de la cheville est plus rare.

La gravité de l’entorse de la cheville (stade 1, 2 ou 3) détermine la durée de la rééducation.

 

Mécanisme de l’entorse de la cheville :

L’entorse de la cheville est un traumatisme avec une élongation ou déchirure du Ligament Latéral Externe (LLE). Ce LLE est composé de 3 faisceaux. On parle d’entorse bénigne (stade 1) pour une simple « foulure », d’entorse de stade 2 pour une rupture des faisceaux moyen et antérieur et d’entorse grave (stade 3) lorsque les 3 faisceaux sont atteints.
Selon la gravité de l’entorse, on a plus ou moins de signes cliniques : présence d’un craquement lors du traumatisme, oedème (cheville enflée), douleur, instabilité…

 

 

La Rééducation d’une entorse de la cheville :

La gravité de l’entorse détermine les délais de consolidation et de rééducation.

Phase 1 :
Pour diminuer l’oedème et l’inflammation (cheville enflée) : Drainage Lymphatique Manuel, Pressothérapie, Cryothérapie.
Pour diminuer les douleurs : L’électrothérapie basse fréquence à action locale, Ultrasons, Cryothérapie.
Pour éviter la raideur : Travail de mobilisation passive douce.

 

Phase 2 :

Idem que la Phase 1

Pour renforcer le maintien de la cheville : Travail de tonification musculaire des muscles Péroniers Latéraux.

Pour éviter l’instabilité : Travail de Proprioception sur les plateaux instables et le trampoline. La proprioception permet de récupérer le mouvement actif via la stimulation de l’information sensorielle.


 

 

 

 

 

Informations Complémentaires

La rééducation de l’entorse de la cheville est pratiquée par les Masseurs Kinésithérapeutes du Centre de Kiné à Montpellier.

Renseignements complémentaires par téléphone au 04 67 17 26 33.

 

Adresse : Centre de Kiné, 6 Rue des Bougainvilliers, Rés. le Capitole,  MONTPELLIER

Plan d’accès et Adresse du Centre de Kiné à Montpellier : Cliquez ici

 

Cet acte est remboursé par le Régime Obligatoire de la Sécurité Sociale et par le Régime Complémentaire des Mutuelles avec une prescription médicale. Le Centre de Kiné à Montpellier pratique le tiers-payant avec les caisses de Sécurité Sociale et des Mutuelles partenaires. Les honoraires pratiqués sont les honoraires conventionnels fixés par l’Assurance Maladie.